Covid 19

Entraide
et
mobilisation

La Marche Jai Jagat est suspendue + d’info

 

Interpellation de la Préfecture sur la situation dans les foyers

Madame la Préfète déléguée à l’Égalité des Chances,
Monsieur le Préfet de la Seine Saint-Denis,
La mairie de Montreuil vous a écrit il y a plus d’une semaine pour vous alerter sur la situation alarmante dans les foyers informels et foyers de travailleurs migrants au regard de la crise de Covid-19.
La situation de sur occupation, que ce soit dans les foyer ou dans les bâtiments de la rue de Stalingrad, rend les mesures de confinement impossibles à mettre en œuvre. Elles exposent ces populations à un risque de contamination collective très élevé. Elles ne permettent pas de mettre en quarantaine les personnes malades et leur suivi pour un éventuel transport à l’hopital si leur situation se dégradait.
Leurs sources de revenus se tarissent (cessation d’activité de nombreuses entreprises, y compris celles ayant recours à des travailleurs sans papiers), leur accès au secours alimentaire et aux soins se raréfie du fait de la fermeture d’un certain nombre de structures (PMI, associations caritatives…).
La ville vous a dit sa disponibilité pour mobiliser des lieux vacants, participer à l’accueil provisoire de ces populations et la disponibilité d’agents de la collectivité, aujourd’hui sans missions à réaliser, du fait de l’impossibilité de les accomplir en télétravail, pour organiser concrètement cette solidarité. Les habitants de Montreuil ont par ailleurs, sans attendre, commencé à apporter leur aide aux habitants des foyers et continueront leur engagement.
Mais l’aide de l’État est nécessaire – en missionnant et finançant des associations compétentes – pour assurer la gestion et le fonctionnement de ces lieux.
Par ailleurs, pour assurer leur sécurité, il est nécessaire que vous fournissez le matériel nécessaire ( masques, par exemple), et nous indiquiez les dérogation aux consignes relatives à la restriction des déplacements pour assurer ces missions.
La situation est urgente. La crise touche toute la population. Mais comme trop souvent, ce sont les plus faibles, les plus exploités et les plus marginalisés qui subissent le plus durement la situation.Aujourd’hui, nous vous alertons à notre tour face au constat du manque d’actions de l’Etat pour protéger les plus vulnérables.
Nous espérons que vous saurez répondre rapidement à ce qui se profile, si rien n’est fait,  comme une catastrophe humanitaire.
La Maison Ouverte, GRDR Migration-citoyenneté-développement, Emmaüs Alternatives, Attac 93 Sud, Cimade Montreuil, Union locale CGT Montreuil, Union locale FO Montreuil.

Un groupe facebook d’entraide à Montreuil : ICI

Pétition pour reloger les Baras : ICI

Réflexions au sein des Missions Populaires : ICI

< retour